Lettre ouverte à M. Laurent Mignon, Président du Conseil d’administration de Natixis et M. Nicolas Namias Directeur général de Natixis

2014 Natixis présentait un nouveau plan stratégique dont le nom était « New Frontier ».
L’anglicisme de ce nom laissait présager des conquêtes internationales sur de nombreux métiers
notamment la Banque de Grande Clientèle ou Payments. On parlait alors d’Europe, de Moyen Orient,
de Japon, de Chine… Les salariés de Natixis étaient alors loin d’imaginer que ces nouvelles frontières
seraient finalement celles du groupe BPCE. Même si de trop rares victoires ont pu être célébrées,
l’annonce récente de la réorganisation de Natixis et son retrait de la cote marquent l’échec de ce plan
stratégique. Bien sûr, le contexte économique et réglementaire n’a pas facilité la gestion du groupe.
Mais les raisons de cet échec sont à rechercher surtout ailleurs..

Pour lire la suite cliquez ci-dessous :

https://cftc-banques.fr/wp-content/uploads/2021/02/Lettre-ouverte-a-M-Mignon-et-M-Namias-.pdf

 

 

Lettre ouverte à M. Laurent Mignon, Président du Conseil d’administration de Natixis et M. Nicolas Namias Directeur général de Natixis
Retour en haut