Marche du 21 janvier contre la Loi immigration

Chères adhérentes, chers adhérents,

Le Bureau confédéral réuni hier a débattu de la pertinence de participer ou pas à la marche du 21 janvier organisée à l’initiative de personnalités afin de protester contre la loi immigration.

Certaines organisations syndicales ayant appelé à se joindre à cette marche, il se peut que vous soyez sollicités dans vos territoires et/ou vos branches.

A l’unanimité, le Bureau confédéral a décidé que la CFTC ne prendrait pas part à cette marche.

Fidèle à l’engagement de la CFTC de concentrer son action et ses prises de position sur ses missions premières, à savoir la défense des salariés et de l’emploi, le Bureau confédéral a estimé que la loi immigration constituait un texte global, par essence très politique et dont la portée va bien au-delà de nos missions syndicales.

L’emballement médiatique autour de ce texte caractérisé par les polémiques plus que par le débat apaisé confère à cette marche une dimension militante politique non conforme à l’article 1 des statuts confédéraux.

En conséquence, le Bureau confédéral demande aux structures CFTC de ne pas prendre part à cette marche à Paris comme en régions au nom de la CFTC, sous la bannière CFTC.

Soucieuse de préserver la liberté de conscience de ses adhérents et sympathisants, la CFTC conçoit bien évidemment que ces derniers puissent répondre favorablement à l’appel en leur nom propre.

Marche du 21 janvier contre la Loi immigration
Retour en haut